Masque FFP2 : est-il efficace après lavage ?

Afin de se protéger des maladies et autres virus, il est particulièrement important de porter un masque de protection respiratoire comme le masque FFP2. En ces temps de crise sanitaire et pour lutter contre la pandémie de la covid-19, les masques FFP2 s’avèrent être très utiles et indispensables. Les experts de Easyparapharmacie vous expliquent tout sur ce type de masques respiratoires.

Comme les masques chirurgicaux, le grand public peut utiliser les masques de type FFP2 pour se protéger des virus à l’extérieur, dans les transports en commun, dans les lieux de prestation de services ou encore dans les commerces et dans les cabinets médicaux. Le masque FFP2 peut être porté par le porteur d’éventuels risques d’agents infectieux et par les non-porteurs de virus. 

Qu’est-ce qu’un masque FFP2 ? 

Un masque FFP2 est un masque de type FFP qui signifie « Filtring facepiece » ou Pièce Facile Filtrante. C’est un équipement respiratoire destiné à protéger la personne qui le porte contre les gouttelettes et les particules en suspension dans l’air contaminé par un virus. Ce masque filtrant couvre le nez ainsi que la bouche et le menton. Il possède une barrette nasale pour s’adapter à toutes les morphologies. Il est composé d’une pièce faciale et d’un dispositif de filtration. Le masque FFP2 est composé de 5 couches.

Ce type de masque de protection individuelle est généralement porté par le personnel soignant lors des périodes de transmissions interhumaines et pandémiques comme c’est le cas pour la covid-19 et par les personnes à risques majeur d’exposition. Bien qu’en France, il ne soit pas obligatoire, le grand public a tout de même la possibilité d’utiliser les masques FFP2 pour se protéger de façon efficace contre les virus de la covid-19 et autres virus infectieux. Adultes, adolescents ou encore les enfants : le masque FFP2 convient à tous. 

Ce masque FFP2 jetable permet de filtrer au moins 94% des particules étant en suspension dans l’air jusqu’à 0,6µm, selon l’INRS (Institut national de recherche et de sécurité). Ils sont soumis à des conditions d’utilisation assez strictes qu’il est primordial de respecter pour assurer leur efficacité en cas de pandémie. 

Il existe plusieurs types de masques FFP2 efficaces lors d’une pandémie : 

  • Le masque FFP2 bec de canard qui assure une respiration facile et un grand confort. Il possède deux bandes élastiques de part et d’autre du visage pour ne pas serrer au niveau du crâne et des oreilles. Il recouvre entièrement la bouche. Ce masque de protection respiratoire possède au moins 90% d’efficacité de filtration. 
  • Le masque FFP2 aux trois plis est tout à fait performant grâce à un système de filtre avec 90% de filtration minimale. 

Sur le marché, on peut aussi trouver des masques FFP2 de protection à filtre auto-amorçant comme celui de la marque UniR. Ce modèle de masque dispose de cinq couches avec une filtration bactérienne qui protège de la poussière, des particules fines, des particules toxiques ou encore des virus grippaux comme le covid-19 ou la grippe. Avec une protection dite de niveau 2, ce masque dispose d’une durée de vie de 8 heures. 

Masques FFP2 : est-il efficace après lavage ?

L’efficacité du masque FFP se démontre aussi par la façon dont on porte le masque. Avant de mettre un masque FFP2 sur le visage, il convient de se laver les mains. Par la suite, il faut tenir le masque et passer les élastiques derrière la tête. Les élastiques du masque de protection respiratoire n’ont pas besoin de se croiser. Au niveau du nez, la barrette nasale doit être légèrement pincée. Ensuite, il est possible de tester l’étanchéité du masque en inspirant. Si le masque ne s’écrase pas sur le visage au moment de l’inspiration, alors il n’est pas assez étanche et doit être réajusté. Pour le retirer, il faut le saisir par l’arrière au niveau des lanières ou élastiques. Attention, il ne faut pas toucher la partie avant du masque. Après le retrait du masque, il est important de se laver les mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique et antibactérien.

Quelles sont les normes des masques FFP2 ?

Au niveau de la réglementation, de nombreux masques, dont les masques de type FFP, doivent respecter des normes européennes. Pour le masque de protection respiratoire FFP2, ils doivent permettre de filtrer au moins 94% des particules en suspension dans l’air selon les normes européennes EN 143 et EN 149. Les masques FFP1 et FPP3 sont aussi concernés par ces normes. Selon ces normes, les masques FFP2 sont efficaces contre les virus de la grippe, de la grippe aviaire, de l’Influenzavirus B, de la Mycobacterium tuberculosis, le SARS-CoV, le SARS-CoV-2 ou encore la yersinia pestis. Comme le masque FFP1, le masque FFP2 dispose aussi d’une fonction anti-poussière. Bien que ce type de masque respiratoire aide à filtrer les gouttelettes et particules en suspension dans l’air, le risque de contamination ne peut pas être effective à 100%. 

Lors de l’achat, les masques FFP2 doivent avoir les indications suivantes sur la boîte : 

  • La classe d’efficacité comme FFP2
  • Le marquage CE avec le numéro de l’organisation chargé du suivi de la qualité de fabrication du masque protecteur
  • Le numéro et l’année de la norme correspondant. 

La norme européenne impose aussi au masque de disposer d’un emballage de protection contre les dommages techniques et contamination avant usage. Ils doivent être confectionnés avec du matériel qui est sans danger, nuisance ou risque d’irritation au niveau de la peau pour l’utilisateur. En plus d’avoir un taux de filtration supérieur à 94%, les masques FFP2 doivent garantir un taux de pénétration inférieur à 6% pour les aérosols et un taux de fuite vers l’intérieur ne dépassant pas les 11%. 

Si en Europe les masques répondent à la norme EN-149 et/ou EN-143, elle est toutefois différente pour les autres pays. Pour la Chine, les masques FFP2 sont concernés par la norme KN95 et pour les Etats-Unis, c’est la norme N95. Bien que l’appellation soit différente, les masques FFP2 des autres pays sont soumis aux mêmes conditions au niveau du filtrage des particules.

 

Les masques FFP2 NR de la marque Orgakiddy répondent à ces critères. Ce sont des masques FFP2 considérés comme des équipements de protection individuelle conformes à la norme EN149.2001+A1:2009. Ils vont assurer une grande protection contre les inhalations possibles des particules solides ainsi que des aérosols qu’ils soient liquides ou même solides. Généralement utilisés dans le milieu industriel, ils peuvent aussi être portés dans le cadre médical ou par le grand public pour se protéger des agents infectieux à transmissions aérienne. Ces masques sont à usage unique, sans latex ni fibre de verre, assez confortables pour être portés jusqu’à 8 heures. La boîte contient 20 masques FFP2. 

Masques FFP2 : est-il efficace après lavage ? 2

Masques FFP2 : quelles différences avec les autres masques ? 

Il existe une très grande famille de masques respiratoires destinés à vous protéger. Dans la famille des masques filtering facepiece, il existe trois types de masques : FFP1, FFP2, FFP3. Contrairement aux masques FFP2 et FFP3, le masque de protection FFP1 dispose seulement d’une fonction anti-poussière. Il ne filtre qu’à 78% les particules en suspension dans l’air. Les masques FFP2 et FFP3 sont les plus efficaces grâce à des systèmes de filtration de plus de 92%. Le masque FFP3 est encore plus efficace puisqu’il filtre au moins 98% des particules dans l’air.  

Les masques chirurgicaux de type 1, type 2 ou encore type 2R sont des masques anti projections. Contrairement aux masques FFP2, ils ne disposent pas d’une filtration aussi efficace contre les particules. Ils sont seulement destinés à éviter au porteur du masque de projeter des sécrétions des voies aériennes supérieures ou de la salive contaminée avec des agents infectieux transmissibles. Il est généralement porté par les patients contagieux. Les masques chirurgicaux de type 2R par exemple restent toutefois des masques de protection de haute qualité pour éviter la contamination d’autres personnes. Les masques type 2R sont des dispositifs médicaux soumis à la norme EN14683-2019 TYPE IIR à utiliser en plus de l’application des gestes barrières contre la propagation du covid-19.

Les masques en tissu réutilisable de catégorie 1 et de catégorie 2 permettent eux aussi de protéger des éventuelles projections de gouttelettes mais ils ne peuvent pas protéger des particules extrêmement fines en suspension dans l’air contrairement aux masques FFP2. Sur le marché, il existe une grande variété de masques en tissu qui peuvent plaire autant aux grands qu’aux petits. La marque Podevache propose des masques en tissu pour hommes ou pour femmes ainsi que pour enfants qui disposent d’une certaine efficacité de filtration sur des particules de 3 μm ou 1μm. Ces masques en tissu lavables et réutilisables sont composés de deux couches pour vous assurer protection et confort. Ils peuvent être utilisés à partir de l’âge de 11 ans. Ils sont certifiés par la DGA-UNS1 et conviennent à un usage par des professionnels et/ou particuliers en contact avec le grand public. 

Masques FFP2 : est-il efficace après lavage ? 1

Les masques FFP2 restent les plus utilisés dans le milieu de la santé pour protéger et empêcher la propagation des agents infectieux qui peuvent être transmis par voie aérienne. Ce sont d’ailleurs les plus efficaces contre les maladies les plus communes comme la grippe, la grippe aviaire ou encore la covid-19.

Masque FFP2 : lavable et réutilisable ? 

Comme la plupart des masques respiratoires, les masques FFP2 sont des masques non-stériles à usage unique. Après plusieurs heures à le porter, le masque perd ses fonctions premières qui sont de protéger et de filtrer. Après utilisation, il est donc important de le jeter à la poubelle. Un masque de protection FFP2 ne doit pas être réutilisé. 

Cependant, sur le marché, il existe des masques de type FFP2 qui peuvent être lavés et réutilisés. Ces derniers disposent généralement de 4 ou 5 couches dont une infusée au cuivre. Ils peuvent être lavés en machine en privilégiant un programme court de 30 minutes à 60°C pour l’empêcher de perdre ses fonctions premières tout en le nettoyant. Ils peuvent être lavés en machine entre 50 et 60 fois. Dépassés ce nombre, les masques FFP2 ne peuvent ni être lavés ni être réutilisés. Choisir un masque lavable et réutilisable, c’est aussi contribuer au bien-être de l’environnement en limitant ses déchets. Il est tout à fait possible de prendre soin de sa santé et de se protéger des transmissions bactériennes tout en adoptant une attitude plus éco-responsable. 

Quelle est la durée de vie d’un masque FFP2 ? 

Le port du masque fait aujourd’hui partie du quotidien de tous, notamment dans la lutte de la pandémie du covid-19. Cependant, les masques de protection contre les virus et maladies disposent d’une certaine durée de vie. La durée du port du masque est toujours indiquée dans la notice d’utilisation du fabricant. En moyenne, par jour, un masque FFP2 a une durée de port de 8 heures. Après 8 heures de port d’affilée, il est vivement conseillé de changer de masque afin d’assurer une efficacité extrême contre la transmission des virus. 

L’INRS donne toutefois certaines conditions supplémentaires concernant le port du masque FFP2. Lorsque les températures sont particulièrement élevées, le masque FFP2 peut être porté pendant une heure seulement avant d’être immédiatement jeté. Lorsqu’un masque est trop humide, il est suggéré de le changer car son système de filtration n’est alors plus assez efficace contre les particules et les gouttelettes. 

Un masque est-il moins efficace après sa date de péremption ? 

Les masques FFP2 sont soumis au vieillissement naturel. Selon les autorités compétentes, l’utilisation des masques FFP dont ceux de type FFP2 ne doit pas excéder les 24 mois si ces derniers sont stockés dans de bonnes conditions de conservation comme le suggère le fabricant dans la notice d’utilisation et si la couleur d’origine est intacte. Utiliser un masque FFP2 périmé voir défectueux peut s’avérer très dangereux. En effet, il pourrait perdre très rapidement ses fonctions premières de filtration pour empêcher la contamination. Outre la filtration, les élastiques peuvent être endommagés et ne plus tenir. Quant au porteur, il peut inspirer plus facilement des particules très fines dangereuses provenant de la décomposition des composants du masque. C’est pour ces raisons qu’il est important, pandémie ou non, d’utiliser un masque FFP2 conforme dont la date de péremption n’est pas atteinte pour se protéger et protéger les autres en plus d’appliquer quotidiennement les gestes barrières : se laver les mains avec un gel hydroalcoolique qui permettent d’éliminer jusqu’à 99.9% des bactéries ou encore éternuer et tousser dans son coude.

Le masque FFP2 en 2022, qu'en est-il ? 2
Le masque FFP2 est-il à privilégier face à la lutte contre le variant Omicron 3
Les masques chirurgicaux sont-ils lavables ?
Autotest antigénique : tout savoir sur les autotest covid-19 1
Covid-19 : quels effets sur le long terme ? 6
Top 3 des meilleurs masques chirurgicaux 6
Top 3 des meilleurs gels hydroalcooliques 6
Gel hydroalcoolique et gel pour les mains : quelles sont les différences ? 4
Masque chirurgical, FFP2... : quel masque utiliser contre les variants ? 1