Comment choisir le lait de bébé ?

Laits de suite, préparations infantiles, laits de croissance… Il existe un très grand nombre de préparations infantiles sur le marché et ce n’est pas toujours évident de s’y retrouver. 

Le lait maternel reste l’aliment à privilégier pour l’alimentation de votre bébé. En effet, il s’agit de la meilleure option pour nourrir son bébé, car celui-ci répond parfaitement aux besoins nutritionnels de votre enfant en fonction de son âge. Il s’adapte à ses besoins tout au long de sa croissance. 

Cependant, comme certaines mamans ne peuvent pas allaiter, il existe de nombreuses alternatives pour remplacer le lait maternel et répondre aux besoins nutritionnels spécifiques de bébé. 

Parmi les différents laits infantiles, il existe 3 catégories distinctes : 

  • Les préparations ou laits pour nourrisson 1er âge (de 0 à 6 mois)
  • Les préparations ou lait de suite 2ème âge (de 6 à 10/ 12 mois)
  • Les préparations ou laits de croissance 3ème âge (à partir de 10/ 12 mois)

Ces préparations infantiles sont régies par différents règlements selon qu’ils répondent à des fins médicales ou non. On parle de denrées destinées à des fins médicales spéciales : DADFMS, réglementées à consommer sous avis et contrôle médical. 

Qu’est-ce qu’une DADFMS ? 

Il existe trois catégories d’aliments constituants les DADFMS :  

  • Les aliments complets du point de vue nutritionnel avec une composition normale en nutriments. Ils peuvent constituer la seule source d’alimentation. 
  • Les aliments complets du point de vue nutritionnel avec une composition adaptée pour répondre aux besoins nutritionnels propres à une maladie. Ils peuvent constituer la seule source d’alimentation des personnes auxquelles ils sont destinés.  
  • Les aliments incomplets du point de vue nutritionnel. Ils ne peuvent pas constituer la seule source d’alimentation.  

Ces denrées sont élaborées en étroite collaboration avec des professionnels de la santé et doivent être utilisées sous contrôle médical. Il est important de suivre l’avis de votre professionnel de santé.  Le choix de l’allaitement doit être fait en priorité aussi bien pour votre enfant que pour votre santé.  

Les différents types de lait pour bébé

Préparation ou lait pour nourrisson 1er âge 

Les préparations infantiles 1er âge sont destinés aux bébés ne pouvant être allaités. Elles représentent une alternative complète au lait maternel, couvrant tous les besoins nutritionnels des bébés durant ses premiers mois de vie, jusqu’à ses 6 mois

Dans ce sens, leur apport en protéines et acides aminés est basé sur la qualité protéique du lait maternel. Elles sont également enrichies en vitamines, minéraux, protéines, glucides et acides gras essentiels dont les EPA DHA, et également en choline et inositol.

Jusqu’aux 6 mois de bébé, son alimentation est généralement lactée. La fréquence des repas varie entre 0 et 6 mois. Elle représente 6 à 8 prises entre 0 et 6 mois et jusqu’à 4 à 6 prises à 6 mois. Le volume des tétées ou biberons varient également avec la capacité digestive du bébé et la fréquence des repas. De 4 à 5 mois, bébé prendra environ 4 à 6 tétées ou biberons de 210 ml. 

Le volume et le nombre des repas sont donnés à titre indicatif. Votre médecin pourra éventuellement adapter les quantités selon les besoins spécifiques de bébé.

Préparation ou lait de suite 2ème âge

Les préparations infantiles 2ème âge répondent aux besoins nutritionnels des bébés ayant atteints l’âge d’au moins 6 mois. Elles permettent en l’occurrence d’accompagner bébé au cours de la période de diversification alimentaire. 

Cette préparation s’adapte aux besoins physiologiques des bébés à partir de 6 mois. Sa composition est donc équilibrée différemment au niveau des protéines, glucides et lipides avec des apports spécifiques en certains nutriments pour complémenter l’alimentation diversifiée de bébé.

Les quantités pour les préparations 2ème âge sont variables en nombre et en volume d’un bébé à l’autre. 

Voici ce que Bébé M propose pour la reconstitution de sa préparation de suite à base d’hydrolysats de protéines de riz :

  • De 6 à 8 mois : 3 biberons de 210 ml d’eau et 7 mesurettes
  • Au-delà de 8 mois : 2 biberons de 240 ml d’eau et 8 mesurettes

N’hésitez pas à demander l’avis de votre pédiatre. Il saura vous dire exactement quelle quantité est adaptée à votre bébé.

Préparation ou lait de croissance 3ème âge

Dans le cadre de la croissance de votre enfant, les préparations de croissance 3ème âge vont prendre le relai sur les alternatives utilisées en précédemment. Elles sont destinées aux enfants ayant au moins 10 mois et jusqu’à leurs 3 ans, en relai ou en alternance avec une préparation 2ème âge. 

Il n’existe actuellement pas de réglementation spécifique sur les laits de croissance. Ce sont des formulations qui visent à apporter au bébé des apports plus spécifiques et adaptés à sa croissance. Il s’agit d’un complément dans l’alimentation de bébé, devenue désormais variée. Les laits 3ème âge permettent surtout d’apporter un apport de sécurité concernant certains nutriments spécifiques comme par exemples en fer, acides gras essentiels, vitamines et oligo-éléments.

La quantité d’un lait 3ème âge recommandée est généralement d’environ 500 ml par jour sachant que votre bébé aura environ 2 repas par jour. Ces apports peuvent très bien être pris par bébé au petit déjeuner ou bien au goûter.

Choisir le bon lait en fonction de l’âge de bébé

Jusqu’à environ 4-6 mois, l’alimentation de bébé est exclusivement lactée. Ainsi, les préparations infantiles, alternatives au lait maternel, sont élaborées de façon à répondre aux besoins nutritionnels de bébé pendant les premiers mois de sa vie.

Fabriqués généralement à base de lait de vache, la plupart des laits infantiles contiennent du lactose. Cependant, il est important de savoir que le lactose n’est pas toujours bien toléré par les bébés. En effet, certains bébés sont intolérants au lactose et donc au lait de vache, brebis ou chèvre

Pour des questions d’allergies, de nutrition, d’écologie, ou d’éthiques ou encore pour le bien-être de bébé, il est tout à fait possible de trouver des préparations infantiles végétales

Dans tous les cas, nous vous conseillons de demander l’avis de votre médecin avant l’utilisation de préparations pour nourrisson. 

Afin de proposer une alternative 100% végétale, sans lait, sans gluten, sans soja, mais aussi sans huile de palme, Bébé M a développé une gamme de préparations infantiles anti régurgitations. Ce sont des DADFMS, des denrées destinées à des fins médicales spéciales. 

Ces préparations infantiles sont formulées à base d’hydrolysat partiel de protéines de riz issu d’agriculture biologique et épaissie avec de la farine de caroube et d’amidon de maïs. Respectueuses de la physiologie des bébés, elles sont enrichies en DHA d’origine végétale, et conformément à la réglementation. Elles ont un équilibre en acide gras assuré par un complexe unique et équilibré d’huiles de qualité : Colza, Coco, Tournesol et Amande. Le procédé à froid adopté pour l’élaboration de ces préparations respecte ainsi tous les nutriments.*

Protéines de Riz AR Bio 600g Bébé M 2eme Age Dès 6 Mois La Mandorle

Protéines de Riz AR Bio 600g Bébé M 3eme Age Dès 10 Mois La Mandorle

Protéines de Riz + Céréales et Compléments Naturels Bio 600g Bébé M A Partir de 10 Mois La Mandorle

Comment faire un changement de lait ?

Pour faire la transition entre les différents laits, il est parfois nécessaire d’y aller petit à petit selon les bébés. Généralement, il est conseillé de commencer par mélanger 1/3 du nouveau lait avec le précédent en veillant à tenir compte des apports nutritionnels des laits par ration. Le lendemain, mettre la moitié du biberon, puis proposer un biberon entier avec le nouveau lait choisi. 

Nous vous recommandons de demander l’avis de votre pédiatre pour que le changement se fasse pour le mieux.

Quelle eau choisir pour reconstituer le biberon ? 

Selon la réglementation, les préparations infantiles doivent être reconstituées avec de l’eau ou tout autre liquide exempt de protéines convenant aux nourrissons. L’eau utilisée pour la reconstitution du biberon doit être choisie en tenant compte de la physiologie de votre bébé et remplir un ensemble de critères pour « convenir à l’alimentation des nourrissons ». 

Mais comment choisir cette « eau idéale » qui respecte à la fois la physiologie de mon bébé et ses processus digestifs, conditions indispensables pour grandir en douceur, en toute sérénité ? 

Pour la reconstitution des biberons, il est préférable de choisir une eau avec des critères physico-chimiques qui répondent parfaitement à la physiologie des jeunes enfants. 

  • Un pH < 7, légèrement acide pour favoriser la digestion des protéines  
  • Un rH2 < 30, pour des propriétés réductrices optimales. 
  • Un rô est > 30 000 Ω pour une plus haute pureté 
  • Une teneur minérale faible avec moins de 50 mg/L en moyenne pour une meilleure hydratation   
  • Une teneur faible en sodium, < 5 mg/l de sodium. 

Valeurs comparatives moyennes :

pH rH2

Eau idéale

5.8/ 6.9

21 – 26

>15000 Ω 

Eau du robinet

>7

>30

2000 Ω 

Eau en bouteille 6-8 25 – 30

500 – 5000 Ω 

Comment préparer le biberon ? 

Les règles d’hygiène : 

  • Avant de donner le biberon, veillez à bien respecter les mesures d’hygiène lors de la préparation des biberons surtout pour les plus jeunes.  
  • Après la prise du biberon, ne conservez pas le reste de préparation et nettoyez soigneusement le biberon ainsi que les accessoires. 

Les dosages : 

  • Bien suivre les consignes mentionnées sur la boite et respecter les dosages.   
  • Utilisez les cuillères mesures incluses dans les boîtes et dosez la poudre arasées et non tassées selon le volume de liquide. 
  • Les volumes et le nombre de biberons sont donnés à titre indicatif. Le corps médical pourra éventuellement adapter ces recommandations selon les besoins spécifiques de votre enfant. 

La température : 

  • L’eau pour le biberon peut être à température ambiante ou tiédie à 40°C maximum, voire portée à ébullition pendant 5 min.  
  • L’idéal étant d’être proche de la température du lait maternel et du corps autour de 37°C et de maintenir cette température avec le chauffe-biberon.  
  • Il est d’ailleurs conseillé d’utiliser un chauffe-biberon plus adapté si possible. 
  • Ne réchauffez au four à micro-ondes ni le biberon, ni l’eau permettant de le préparer, sous peine de risquer des brûlures internes graves. 
  • Avant de donner le biberon, contrôlez la température du liquide en versant quelques gouttes sur l’intérieur de votre poignet. La température doit être tiède, à la température du corps (37°C). 

Les accessoires : 

  • Choisissez si possible des tétines vendues en magasin diététique au débit unique ou à trois vitesses. 
  • Pour les plus jeunes, préférez un biberon en verre. Dès que bébé pourra prendre son biberon seul, choisissez-les en plastique mais sans bisphénol A. 

La transition alimentaire

Sur l’avis de votre pédiatre, vous allez pouvoir commencer la diversification alimentaire vers les 4-6 mois de bébé. C’est le moment où bébé découvrira de nouvelles saveurs et de nouvelles textures. Il faudra commencer doucement en lui proposant des petites purées, des compotes, des petites bouillies… Les préparations 2ème âge ou autres alternatives pourront être introduites au biberon ou bien dans les préparations à la petite cuillère. Vous pouvez également ajouter des préparations de céréales. 

Bébé M propose toute une gamme de préparations de céréales sans lait, sans gluten et source de glucides lents à bébé à introduire lors de la diversification alimentaire. Elles apportent des protéines végétales, des vitamines et de la consistance aux préparations.

Mes 4 Céréales Bio 220g Dès 4 Mois La Mandorle

Céréales et Fruits Bio 400g Bébé M Dès 6 Mois La Mandorle

Céréales et Cacao Bio 400g Bébé M Dès 8 Mois La Mandorle

Quels sont les bienfaits de la crème solaire pour protéger votre peau ? 1
Reboostez vos cheveux avec la gamme hydratation d’Apivita
Peau sèche à très sèche : quelles sont les causes ? 1